Investissez et devenez riche

Le secteur agricole soutient les deux tiers de la population. La production agricole a stagné depuis l’indépendance. Les principales cultures sont celles du manioc, de l’igname, de la banane plantain, du riz et du maïs. Le pays n’est pas sujet à la sécheresse, mais est handicapé par un système de transport intérieur médiocre, qui entrave la mise en place d’un système national efficace d’approvisionnement alimentaire en milieu urbain. L’agriculture est un secteur capital pour le Congo-Kinshasa car elle occupe 70 % de sa population active (des personnes qui ont un emploi).

D’après le directeur de cabinet du ministère des Finances (Kinshasa 2020 à la clôture du Forum Internationale de Kinshasa, le secteur agricole a pesé de 36 % du PIB et a contribué à créer soixante pour cent (60 %) de la création de l’emploi en 2020.